Pavé droit en perspective cavalière

(actualisé le ) par Michel Suquet

Pour commencer

Pour dessiner rapidement un pavé droit représenté en perspective cavalière, il y a deux méthodes que vous pouvez utiliser sur une feuille quadrillée, que ce soit en carreaux de côtés 5 mm (les petits carreaux) ou en carreaux de côtés 8 mm (les grands carreaux).

Pour ces deux méthodes, on commence par tracer un rectangle correspondant à la face de devant.

La suite diffère selon que l’on poursuive par la face arrière ou par les fuyantes.

Méthode de la face arrière

Les faces avant et arrière d’un pavé droit sont 2 rectangles identiques et parallèles. On trace donc un rectangle identique au premier rectangle tracé mais décalé pour donner l’illusion de la 3ème dimension. Une partie sera tracée en traits pleins (arêtes visibles) et une autre en traits pointillés (arêtes cachées).

Enfin, il suffit de tracer les arêtes latérales, en traits pleins ou pointillés selon qu’elles sont visibles ou cachées.

Vous remarquerez que bien que dessiné sur une feuille en deux dimensions, à plat, l’objet nous apparaît comme s’il était en trois dimensions, en volume…

Méthode des fuyantes

On trace une arête latérale (que l’on appelle aussi fuyantes, d’où le nom de cette méthode).

On repère les déplacements horizontaux et verticaux comme sur la figure suivante…

…déplacements que l’on reproduits pour obtenir les trois autres fuyantes.

Enfin, on trace la face arrière.

Divers points de vue

Selon la position de la face arrière ou de la fuyante et des pointillés, on peut obtenir différents points de vue dont voici quelques exemples :
sans les pointillés…


sans les pointillés…


Dans les exemples suivants, le dessin de base est le même mais certains traits sont en traits pleins et d’autres non : le point de vue est alors différent !
sans les pointillés…
sans les pointillés…