Archéologie et céréales

(actualisé le ) par Étienne Bergery

Naissance de l’agriculture : comment savoir qu’un grain de blé vient d’un champ cultivé par l’Homme ?

La naissance de l’agriculture est un tournant dans la vie des Hommes. Mais comment les archéologues font-ils pour savoir si les céréales trouvées sur un chantier de fouilles sont naturelles ou si elles sont issues de culture par l’Homme ?

À l’état naturel, les graines des céréales se détachent très facilement au premier vent quand elles sont à maturité. Les Hommes n’ont donc pu cueillir sur les épis que les graines qui avaient une particularité génétique : une attache anormalement solide à l’épi (les autres graines s’étaient envolées depuis longtemps !)

À force de toujours semer ces graines, puis les graines de ces graines, et ainsi de suite, les Hommes ont renforcé sans le savoir ce caractère génétique.

Ainsi, sur un site de fouilles, la présence de céréales dont le rachis (l’attache) est très « costaud » est le signe que ce sont bien des cultivateurs qui habitaient là ! C’est beau la science !

Carte de la diffusion de l’agriculture en Europe