Quelques mots en maths

(actualisé le ) par Michel Suquet

Voici, par ordre alphabétique, un lexique qui vous donnera une définition (avec un ou deux exemples ou un lien vers un article de ce site) de quelques mots utilisés en mathématiques au collège.

Vous pourrez remarquer que certains mots peuvent avoir plusieurs sens : cela est fonction du contexte dans lequel ils sont employés.

Une difficulté supplémentaire est liée au fait que des mots peuvent avoir des sens différents (voire opposés) lorsqu’ils sont employés en dehors des mathématiques ou encore être synonymes en dehors des mathématiques sans l’être en mathématiques.

N’hésitez pas à nous écrire pour améliorer et compléter ce lexique qui est pour l’instant en chantier…

A

- Angle : un angle est constitué de deux demi-droites qui ont la même origine ; cette origine commune est le sommet de l’angle et les deux demi-droites sont les côtés de l’angle.


B

- Bissectrice : la bissectrice d’un angle est la droite qui partage cet angle en deux parts égales.

Un triangle a trois bissectrices : ce sont les bissectrices de ses trois angles.


C

- Carré : voir à rectangle et à losange.

- Carré : la suite des nombres 0, 1, 4, 9, 16… sont obtenus en multipliant chaque nombre entier par lui-même. L’ensemble des nombres de cette suite sont les carrés entiers.

- Concourante : voir à sécante.

- Corde : dans un cercle, une corde est un segment dont les extrémités sont sur le cercle.


D

- Diamètre : dans un cercle, un diamètre est une corde qui passe par le centre du cercle.

- Diamètre : Tous les diamètres d’un cercle ont la même longueur : le diamètre d’un cercle est cette longueur commune.

- Diviseur : Un nombre entier d est un diviseur d’un nombre entier n lorsque le résultat de la division de n par d est un nombre entier. Le résultat de cette division est aussi un diviseur de l’entier n. On peut dire aussi que n est un multiple de d. Par exemple, 7 est un diviseur de 35 car 35 = 7×5. Les diviseurs de 35 sont 1, 5, 7 et 35.

- Droite : la droite qui passe par les points A et B est l’ensemble des points qui sont alignés avec ces deux points A et B.


E

- Égaux : deux triangles sont égaux lorsqu’ils sont superposables.

- Entier : voir à nombre entier

- Équilatèral : voir à isocèle.


F

- Fraction : une fraction est un nombre entier d’unités rompues identiques.


G


H

- Hauteur : dans un triangle, une hauteur est une droite qui passe par un sommet et qui est perpendiculaire au côté opposé à ce sommet : on dit qu’elle est issue de ce sommet. Un triangle ayant 3 sommets a donc 3 hauteurs. L’intersection d’une hauteur avec le côté opposé (ou son prolongement) est appelé le pied de la hauteur.

- Hauteur : dans un triangle, on appelle aussi hauteur la distance d’un sommet au côté opposé : c’est la longueur du segment qui joint le sommet au pied de la hauteur. Chaque triangle a trois hauteurs de ce type.


I

- Isocèle : un triangle isocèle est un triangle qui a au moins deux côtés de la même longueur. Lorsque le troisième côté est égal aux deux autres, on dit que le triangle est équilatéral.


J


K


L

- Losange : un losange est un quadrilatère dont les quatre côtés ont la même longueur.

Un carré est un losange dont les quatre angles sont droits.


M

- Médiatrice : La médiatrice d’un segment est la droite qui passe par le milieu du segment et qui est perpendiculaire au segment.

Un triangle a trois médiatrices : ce sont les médiatrices des trois côtés du triangle.

- Médiane : Un triangle a trois médianes : chaque médiane passe par un sommet et le milieu du côté opposé..

- Milieu : Le milieu d’un segment est le point de ce segment qui le partage en deux parts égales. Le milieu d’un segment est donc situé à égale distance des extrémités du segment.

Dans un triangle, on appelle droite des milieux une droite qui passe par les milieux de deux côtés de ce triangle ; il y a donc 3 droites qui possèdent cette propriété dans un triangle.

- Multiple : Les multiples d’un nombre entier n sont obtenus en multipliant n par un nombre entier. Par exemple, 18 est un multiple de 6 car 18 = 6×3. On peut dire aussi que 6 est un diviseur de 18.


N

- Nombre entier : la suite de nombres 0, 1, 2, 3… est obtenue en ajoutant 1 à chaque élément de cette suite. L’ensemble des nombres de cette suite sont les nombres entiers naturels.


O

- Orthocentre : dans un triangle, l’orthocentre est le point de concours des 3 hauteurs du triangle.


P

- Parallèle : dans un plan, deux droites sont parallèles lorsqu’elles ne sont pas sécantes.

- Perpendiculaire : deux droites sont perpendiculaires lorsqu’elles se coupent en formant un angle droit.

- PGCD : le PGCD de deux nombres entiers, non nuls tous les deux, est le plus grand des diviseurs communs de ces deux entiers.

- Premier : un nombre entier est un nombre premier lorsqu’il n’a que deux diviseurs positifs. Par exemple, 7 est un nombre premier car ses seuls diviseurs positifs sont 1 et 7. 9 n’est pas un nombre premier car il a trois diviseurs positifs : 1, 3 et 9.


Q

- Quelconque : voir à triangle.


R

- Rayon : dans un cercle, un rayon est un segment dont une extrémité est le centre du cercle et l’autre extrémité est sur le cercle.

- Rayon : Tous les rayons d’un cercle ont la même longueur : le rayon d’un cercle est cette longueur commune.

- Rectangle : un rectangle est un quadrilatère dont les quatre angles sont droits.

Un carré est un cas particulier de rectangle : c’est un rectangle dont les quatre côtés sont égaux.

- Rectangle : un triangle rectangle est un triangle dont un des angles est droit.

- Relatif : il y a deux sortes de nombres relatifs, les nombres positifs et les nombres négatifs. Zéro est un nombre relatif particulier car il est à la fois positif et négatif ; c’est le seul nombre ayant cette propriété.


S

- Semblable : deux triangles sont semblables lorsque leurs angles sont égaux 2 à 2.

- Sécante : deux droites sécantes sont deux droites qui ont un point d’intersection.

Lorsque plusieurs droites ont un seul point d’intersection, on dit qu’elles sont concourantes.


T

- Tangente : une droite est tangente à un cercle quand elle n’a qu’un seul point d’intersection avec le cercle.

- Triangle : un triangle est un polygone qui a trois côtés. Vous pouvez d’ailleurs remarquer qu’un triangle a trois angles d’où son nom ;-)

Dans la famille des triangles, on distingue les triangles rectangles et les triangles isocèles ; les triangles équilatéraux sont des triangles isocèles particuliers.

Lorsqu’on dit qu’un triangle est quelconque, cela signifie que ce peut être n’importe quel triangle : il faudra que ce que l’on dise sur ce triangle soit valable pour n’importe quel triangle (on a donc intérêt à prendre un triangle qui ne soit ni isocèle, ni rectangle). Si l’on veut dire qu’un triangle a ses trois côtés différents, on dit qu’il est scalène.


U

- Unités rompues : lorsqu’on partage en parts égales une unité, on obtient des unités rompues.


V


W


X


Y


Z

- Zigzag : un zigzag est une ligne brisée (ligne non rectiligne) formée de segments.