Les maths vous font...jouer !

(actualisé le ) par E. Pavy, Michel Suquet, Nadège Delclaux

Grâce à leur première place au concours Les Maths vous font voyager, organisé par l’APMEP d’Île-de-France, les 6e D de notre collège se sont vus offrir une animation mathématico-ludique organisée par l’association « Plaisir-Maths ». Ils ont ainsi pu jouer aux jeux suivants :

- La tour de Hanoï dont le but est de reconstituer une tour en bois sur un autre pilier en respectant les règles de déplacement. Pour Déborah, « c’est un jeu compliqué mais on peut trouver la solution facilement si on réfléchit bien ». Héloïse, quant à elle, a bien aimé ce jeu « car on n’a pas l’impression que c’est un jeu qui fait aussi travailler les maths ».
- Le jeu de Hex qui est un jeu de pions. Lou explique que c’est « un jeu rythmé et dynamique car il faut réfléchir rapidement. »
- Set, qui est un jeu de cartes comme le Uno.
- Polyèdres Réguliers est un jeu de construction qui a plu à Camille : « On apprend à faire des figures géométriques tout en s’amusant. J’ai appris ce qu’était un hexagone par exemple ».

- Le célèbre Rubik’s Cube, « prenant », selon Marianne, car elle « n’arrive pas à résoudre le casse-tête ».

- Tangram qui est « amusant car on dirait un puzzle ». (Marianne)

- Le 20e jeton est un jeu par équipes.
- Le Chamboul’Maths est une tour composée de bûchettes numérotées. Il s’agit de retirer le nombre de points tirés aux dés sans faire tomber d’autres bûchettes : un jeu d’adresse qui remue les méninges en somme !
- Fractodingo, enfin, permet de travailler la notion de fraction. Océane et Emma concluent : « C’est un jeu intéressant car cela mélange jeu de cartes et mathématiques ».

Cette animation a été mise en place et gérée par un membre de « Plaisir-Maths », Anaïs Richart, qui est aussi une collègue puisqu’elle enseigne les mathématiques dans un collège du Kremlin-Bicêtre.

Tous les élèves ont pu découvrir les jeux proposés et aucun n’est resté passif, quel que soit son niveau. Et, en fonction des performances des joueurs, l’animatrice proposait des rebonds suscitant réflexion et approfondissement des ressorts mathématiques des jeux.

Depuis les débuts du travail sur le journal, le comportement des élèves de la classe concernée a évolué : ils coopèrent mieux entre eux et les initiatives qu’ils prennent pour atteindre leurs objectifs sont plus efficaces. Ce changement apparaît dans les différentes activités qui leur sont proposées, que ce soit pendant l’animation ou en situation de recherches documentaires au CDI. En comparaison avec les autres classes de sixième qui ont dû effectuer un travail de recherche sur un sujet qui n’avait pas été traité pour le journal, ce sont eux qui ont été les moins déstabilisés et les plus rapidement en action. De la même façon, quand ils ont vu les jeux sur les tables, ils se sont installés rapidement et à toutes les tables. Dès le départ, ils ont échangé des conseils et se sont aidés pour rendre les parties les plus intéressantes possibles.

Leur stratégie de groupe plus spontanée et efficace qu’aux débuts de la réalisation du journal a permis à chacun de profiter davantage de cet atelier d’une heure. Une petite heure que tous auraient eu plaisir à voir se prolonger...

Vous pourrez retrouver plein d’informations sur les jeux et les animations et interventions de l’association sur leur site Plaisir-Maths.

Encore bravo aux 6e D et un grand merci à Anaïs et à l’association pour cette belle animation !