Fabuleux fabulistes !

(actualisé le ) par E. Pavy

Les 6A ont écrit des fables dont la morale est "l’habit ne fait pas le moine". Voici quelques unes de leurs réalisations. Bonne lecture !

Le chameau et le dromadaire

Un dromadaire qui était seul dans le désert cherchait un compagnon à qui il voulait parler.
Lorsqu’il remarqua une personne qui lui ressemblait, au premier regard il aperçut ses deux bosses. Il se posa des questions sur cet animal inconnu pour lui et il s’exclama :
- « T’es tu cogné sur le dos ? Ça doit faire mal ! »
- « Non ! Je suis ce qu’on appelle un chameau et j’ai toujours eu deux bosses. Cela t’étonne ? »
 
Le dromadaire qui le regardait avec un regard lui dit :
- « Mais c’est affreusement laid ! Tu devrais aller voir un médecin pour te faire soigner parce qu’ici on n’ a tous qu’une seule bosse ! »
Le chameau lui répondit :
- « Oui mais je ne changerai jamais : j’ai toujours été comme ça, on n’est pas de la même espèce ! »
 
Le dromadaire eut peur du chameau, pour lui il était très différent.
Il resta planté sur le sol, terrifié, car l’habit ne fait pas le moine.

Mathieu et Jules

Le fennec et l’hippopotame

Un jeune fennec n’avait pas encore appris à nager. Il souhaita cependant rendre visite à sa grand-mère, qui habitait de l’autre côté du grand fleuve Amazone.
Alors qu’il réfléchissait à un moyen de traverser le fleuve, un hippopotame qui passait par là l’apostropha :
« As-tu un problème petit renard des sables ? »
Bien que méfiant, le fennec lui expliqua son problème. L’hippopotame lui répondit : 
« Je pourrais t’aider à traverser ce fleuve ».
Le fennec dit :
« Mais tu en profiterais pour me manger ».
L’hippopotame lui dit alors : 
« Regarde comme mon ventre est rond et rebondi, je ne pourrais même plus avaler une miette. »
Se fiant aux apparences, le fennec monta sur son dos et traversa la moitié du fleuve lorsque le lourdaud des cours d’eau lui dit : 
« Sais-tu, petit fennec, qu’il ne faut pas se fier aux apparences et donc que « l’habit ne fait pas le moine ».
À ces mots l’hippopotame se retourna et le croqua.

Paul et Manon

La licorne et le crapaud

Une licorne qui était très belle mais prétentieuse s’en alla dans un bois. Elle y rencontra un crapaud qui était laid mais très gentil.
Le cheval à grande corne dit : « comme tu es laid, toi le cousin visqueux de la grenouille ». Le crapaud se mit à pleurer.
 
Après quelques minutes, il arrêta et dit à la licorne : « C’est vrai que tu es très jolie mais tu es très méchante. Le fait que tu sois belle a fait que je ne me suis pas méfié de toi. Mais maintenant je sais que l’habit ne fait pas le moine ! »
 
Le crapaud s’en alla fier et la licorne resta seule et honteuse.

Isis et Capucine

La Souris et l’Éléphant

Maître Éléphant assis dans sa grotte sagement, avait des fromages énormément
cherchant un ami, il attend
Quand soudain, vint Souris attirée d’un coup de vent
 
La voleuse de fromage vit les gruyères, imagina un plan pour évincer l’éléphant
Elle répliqua :
- « Et bien mon amie , viens ici ! 
Je vais te montrer tous les fruits séchés que j’ai récoltés »
 
Maître Éléphant se mit en route sans aucun doute.
Trouvant la Souris si gentille, il la suivit.
Maître Souris creusa un trou emmenant l’Éléphant tout au bout
 
Maître Souris dit :
- « Mon cher ami, il faut savoir ce méfier
maintenant je vais me régaler. »
Une fois Maître Souris parti,
Le malheureux se dit :- « l’habit ne fait pas le moine. »

Clément et Romane

Le tigre et la souris

Un tigre se trouvant dans un zoo
Vit une souris et chercha à l’attraper
Car il se trouvait plus intelligent que la souris.
Mais la souris voyant le tigre, se sauva.
Et lui tint ce langage :
-« Hé, bonjour le tigre, ne vous croyez-vous
Pas plus intelligent que moi. »
Le tigre lui dit :
« -Vous êtes peut-être petite,
Mais vous êtes mille fois plus belle qu’une
Belle tigresse car vous iriez bien en
Un accompagnement pour mon repas de ce soir, votre chair est si tendre. »
À ces mots la souris lui répondit :
« - Ce n’est pas parce que je suis petite
Que je ne suis pas intelligente. »
Le tigre réfléchit un instant :
« A-t-elle tord ? A-t-elle raison ? »
La souris en profita pour se sauver …
 
Moralité : Et c’est avec cette leçon que tous comprirent que ce n’est pas « l’habit qui fait le moine. »

Salomé, Kathleen et Carine